Photo de réfugiés dans le camp de Grande-Synthe en France
Projets - 4 septembre 2016

Une Ideas Box pour le camp de réfugiés de Grande-Synthe

Depuis le mois de juin 2016, le camp de réfugiés de Grande-Synthe accueille une Ideas Box contenant de nombreux outils d’accès à l’information, à l’éducation et à la culture. En bref, un espace dédié à la sécurité, la socialisation et au bien-être pour soutenir les personnes réfugiées au cours de leur migration ou les accompagner dans une démarche d’intégration et d’installation en France.

La mise en place de ce premier camp humanitaire de France répond à la nécessité d’aider les populations réfugiées bloquées aux frontières entre la France et le Royaume-Uni. Depuis sa création en mars 2016, le camp a été l’objet de polémiques qui ont abouti à plus de contrôles et à la limitation du nombre de résidents. A terme, le camp doit disparaître. Actuellement, le camp abrite toujours de nombreux résidents, majoritairement d’origine kurde. Des besoins importants sont donc à couvrir, en termes de logement, de nourriture, de soins mais aussi de socialisation et d’accès à l’information.

Après avoir cartographié le camp de la Linière avec l’équipe de Mapfugees, Bibliothèques Sans Frontières est revenue à Grande-Synthe pour mettre en place une Ideas Box dans le centre psychosocial nommé « Butterfly House », en partenariat avec la Croix Rouge Française et Médecins du Monde.

Les deux associations partenaires, la Croix-Rouge Française et Médecins du Monde, se partagent l’animation de la Butterfly House avec plusieurs objectifs ciblés : faciliter l’accès à l’information, sensibiliser les résidents à leurs droits, leur assurer un espace de socialisation et identifier les enfants, femmes et hommes en situation de vulnérabilité psychique pour les accompagner dans un processus de résilience. Du lundi au mercredi, l’équipe de Médecins du Monde, composée de psychologues bénévoles, anime l’espace tandis qu’une équipe d’animateurs de la Croix-Rouge Française prend le relais du jeudi au samedi.

Bibliothèques Sans Frontières et ses partenaires espèrent ainsi contribuer à améliorer les conditions de vie dans le camp de Grande-Synthe pour ses résidents en transit ou en attente d’asile en France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer