Urgence, post-conflit & processus de paix

Depuis 2010 et notre action en Haïti, nous intervenons dans les situations d’urgence humanitaire et de post-conflit. Auprès des déplacés, des réfugiés et des populations vulnérables, nous démontrons chaque jour combien les bibliothèques, l’accès à une information de qualité, la culture et l’éducation sont des éléments essentiels pour la réponse d’urgence et la reconstruction.

Principe d'action

Lorsqu’une catastrophe ou un conflit survient, l’aide se porte naturellement sur la nourriture, les soins, les abris et les vêtements. Une fois ces besoins vitaux assurés, il est essentiel de permettre aux populations touchées de se reconnecter avec le reste du monde, lutter contre l’ennui et entamer le processus de résilience pour préparer l’avenir. Depuis 2010 et notre action en Haïti, nous intervenons sur les terrains d’urgence humanitaire en militant pour une meilleure prise en compte des dimensions intellectuelles (information, éducation, culture) des populations en danger. En prenant appui sur des outils innovants comme l’Ideas Box ou le KoomBook, nous créons avec de nombreux partenaires des programmes de renforcement de l’éducation formelle et non-formelle, de protection (safe space, mobilisation communautaire, etc.) et de renforcement des capacités des populations.

Nous soutenons également que la culture est un formidable levier de promotion de la paix et de réconciliation. C’est dans cet esprit que nous collaborons avec la Bibliothèque Nationale de Colombie à un grand plan d’intervention dans le cadre de l’accord de paix historique signé dans le pays.

De manière transversale, nous plaidons pour une approche centrée sur les besoins des populations desservies et leur participation dans la création des projets.

Nos objectifs stratégiques

  • Renforcer la protection, l’éducation et la prise en charge psychosociale des populations très vulnérables dans les situations d’urgence humanitaire et de post-conflit.
  • Transformer les standards de l’aide humanitaire pour une meilleure prise en charge de la dimension intellectuelle des populations en danger (pour plus d’information, lire notre appel international L’urgence de Lire)

Quelques projets phares

  • Crise syrienne

Avec quatre Ideas Box déjà déployées en Jordanie, au Liban et en Irak et plus d’une dizaine qui seront mises en place dans les prochains mois, le Moyen-Orient est une zone clé d’intervention pour BSF. Les projets sont mis en oeuvre dans les camps de réfugiés mais aussi en zone urbaine et desservent également, quand cela est possible, les populations hôtes. Ces projets s’articulent avec les plans de réponse humanitaire dans la région et se concentrent en particulier sur les questions liées à l’éducation, la protection et le renforcement des capacités des populations réfugiées.

 

  • Crise des réfugiés en Europe

BSF se mobilise également pour accompagner les milliers de réfugiés qui arrivent en Europe. Trois Ideas Box ont ainsi été déployées en Grèce (à Lesbos et dans des camps à Athènes), une en Allemagne (à Düsseldorf) et trois en France (à Paris et dans le camp de Grande-Synthe). Initialement conçus pour un impact rapide et orienter les réfugiés sur leur route (assistance légale, informations de base, etc.), les projets se sont rapidement reconvertis en espaces d’accueil et d’intégration (éducation, apprentissage de la langue, etc.).

 

  • Afrique des Grands Lacs / Crise burundaise

Le Burundi est le premier pays dans lequel quatre Ideas Box ont été déployées dès 2014. Ces Ideas Box attirent plusieurs milliers de personnes chaque semaine et sont devenues des points de repères dans les camps. Mais le pays connaît à son tour une crise politique majeure et de nombreuses personnes ont fui dans les pays voisins. C’est dans ce contexte que BSF poursuit son action dans la région avec la mise en oeuvre de deux nouveaux projets de protection s’appuyant sur l’Ideas Box au Rwanda (camp de réfugiés burundais) en novembre et d’autres projets en cours de construction au Burundi, en Tanzanie et au Kenya.

 

  • Processus de paix en Colombie

C’est le ministère de la culture colombien qui a fait appel à BSF, à l’été 2016, pour un accompagnement dans la mise en oeuvre de bibliothèques mobiles dans les zones de démobilisation des combattants FARC. L’urgence de la situation – les zones sont prévues pour une durée de 6 mois à partir de septembre 2016 – et l’instabilité du projet nécessitait un outil extrêmement flexible. L’Ideas Box est ainsi apparue comme le dispositif parfait pour répondre aux objectifs du ministère. Au total, d’ici janvier 2017, ce sont 20 Ideas Box qui seront déployées en collaboration étroite avec la Bibliothèque Nationale de Colombie. C’est un nouveau terrain d’expérimentation pour BSF pour montrer de quelle manière la culture et les bibliothèques sont des outils essentiels pour restaurer la paix, réconcilier les populations et construire les bases du vivre ensemble.