Photo de filles a un atelier de lecture dans la MDE de FAP au Senegal
Projets - 25 novembre 2016

Lire, lire, lire : l’Ideas Box auprès des jeunes filles isolées de Ziguinchor

Grâce au soutien financier de la Fondation UEFA pour l’enfance, BSF et Futur au Présent ont déployé une Ideas Box à Ziguinchor afin d’améliorer la réinsertion scolaire des enfants isolés.

Une déscolarisation massive des enfants

La Casamance, région au Sud du Sénégal, est l’une des zones les plus pauvres du pays.

A Ziguinchor, la capitale régionale, les enfants sont bien souvent en première ligne face à l’isolement et à la pauvreté des familles : ils se retrouvent en situation de rue ou de travail précoce, éloignés des services éducatifs et culturels de base.
D’après le gouvernement sénégalais, dans le pays, 35% des enfants de moins de 15 ans travaillent. Les filles sont les plus touchées par ce phénomène (13,8 % d’entre elles effectuent plus de 28h de travail hebdomadaire, contre 1,8 % chez les garçons).

Par ailleurs, bien que le gouvernement veille à ouvrir de plus en plus d’écoles, celles-ci ne disposent pas de budgets suffisants pour leur permettre d’être pleinement opérationnelles.

Photo de filles a une projection de film dans la MDE de FAP au Senegal

La médiathèque en kit : une réponse adaptée aux besoins du contexte

En 2016, BSF a noué un partenariat avec l’association franco-sénégalaise Futur au Présent (FAP) qui intervient auprès des enfants des rues de Ziguinchor et des enfants éloignés de l’école.
L’association a créé deux structures pour pouvoir accueillir et prendre en charge ces enfants : le Centre d’accueil et d’hébergement et la Maison de l’Education. L’ensemble des enfants accueillis reçoit une prise en charge psychologique ainsi qu’un accompagnement.

En mai, une Ideas Box, financée par la Fondation UEFA pour l’enfance, a été déployée à la Maison de l’Education. Elle a également été utilisée au Centre d’Accueil et d’Hébergement, mais il a finalement été décidé que les enfants du Centre se déplaceraient à la Maison de l’Education, plus adaptée.
Ce dispositif mobile innovant vient s’inscrire dans les missions de protection et d’éducation menée depuis 2012 par FAP, et constitue un excellent moyen de renforcer et enrichir les activités déjà déployées par l’association.

Les équipes de FAP ont par ailleurs constaté que plusieurs dizaines de petites filles et de petits garçons non accompagnés par l’association venaient à la Maison de l’Education après l’école ou le week-end afin de bénéficier des activités de l’Ideas Box.
De mai à octobre, ce sont au total 271 activités qui ont été proposées (ateliers lecture, théâtre, chant et écriture, soutien scolaire, exercices ludo-pédagogiques, projections de films et de documentaires…), et 5549 personnes qui ont utilisé l’Ideas Box.

Photo de petites filles a un atelier de lecture dans la MDE de FAP a Ziguinchor

Ideas Box : un dispositif qui fonctionne

La Maison de l’Éducation est une structure éducative qui accueille, en accord avec les familles, 60 jeunes filles en situation de travail précoce afin de les ramener sur le chemin de l’école.
Aujourd’hui, celles-ci se sont complètement appropriées l’Ideas Box et ont été re-scolarisées.

Du 15 au 22 octobre dernier, Prisca Berroche, chargée de projets à BSF, s’est rendue à Ziguinchor pour faire un point d’étape global sur le projet Ideas Box et identifier de nouveaux besoins. Elle en a profité pour recueillir les impressions des jeunes filles qui fréquentent la Maison de l’Education. Ce que préfère Sadiou, 8 ans, dans l’Ideas Box, c’est « lire et utiliser les tablettes ». Pour Khady, 16 ans, en CM2, ce sont « les tablettes, les ordinateurs, les livres et les mathématiques ». Seyni Camara, 9 ans, en CE2, n’a qu’une obsession : « lire, lire, lire ! ».

Six mois après le déploiement de l’Ideas Box, FAP a constaté des évolutions quant à l’assiduité des petites filles inscrites à la Maison de l’Education : elles restent concentrées de plus en plus longtemps, grâce au travail sur les tablettes numériques.
La bibliothèque, quant à elle, est presque continuellement occupée.

A compter de novembre, l’équipe de FAP va déployer la Box au sein de plusieurs établissements scolaires situés près de la Maison de l’Education. L’Ideas Box va ainsi participer à démultiplier l’impact des actions de l’association.

 

Pour en savoir plus sur l’Ideas Box, cliquez ici