Médias - 6 novembre 2014

Ouverture dominicale des bibliothèques : Il faut aller plus loin !

Un an après le lancement de la campagne « Ouvrons + les bibliothèques ! », soutenue très vite par des milliers de signataires, Bibliothèques Sans Frontières prend acte de l’adoption par l’Assemblée nationale d’un amendement à la loi Macron, sur l’ouverture des bibliothèques le dimanche.

 L’appel « Ouvrons + les bibliothèques ! » porte ses premiers fruits avec l’adoption de cet amendement défendu par l’ancienne Ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti demandant aux municipalités qui discutent de l’ouverture dominicale des magasins de débattre aussi de la question de l’ouverture des bibliothèques le dimanche.

Cette première avancée est positive mais insuffisante. Après les événements tragiques de janvier, l’accès à l’information, à la connaissance et à la culture dans des lieux de convivialité républicaine doivent être plus que jamais une priorité nationale.

Nous demandons aux sénateurs de prolonger l’amendement Filippetti en donnant les moyens aux collectivités d’ouvrir leurs bibliothèques le dimanche par la création d’un fonds de soutien alimenté par les nouvelles recettes fiscales générées au seul profit de l’Etat par la consommation dominicale.

L’exception française ce n’est pas la fermeture des magasins le dimanche, c’est la fermeture des bibliothèques.

Les horaires d’ouverture des bibliothèques –quinze heures en moyenne par semaine- empêchent de nombreux citoyens et surtout de nombreux jeunes de profiter de leurs bibliothèques. En outre, aux Etats-Unis, au Canada en Asie et dans le reste de l’Europe, ce n’est pas l’ouverture des magasins le dimanche qui permet à la créativité individuelle et collective de nouveaux entrepreneurs de s’épanouir. C’est le fait de pouvoir accéder dans les grandes villes à des bibliothèques publiques et universitaires ouvertes au moins 20 heures sur 24. C’est  dans l’accès libre et pour tous, à des espaces de culture, d’éducation et d’information,  que chez nous aussi réside l’avenir du pays.

Patrick Weil,

Président de Bibliothèques Sans Frontières

Partagez et signez la pétition : ici !

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer