Créer
c'est résister

Bibliothèques Sans Frontières déploie des espaces culturels dans les situations de crise et de grande précarité pour permettre aux populations vulnérables de prendre la plume, le pinceau et la parole.
Créer comme une nécessité. Créer pour résister au désespoir ou à l’ennui. Créer pour nommer sa détresse, et pour la dépasser. Créer pour reprendre le contrôle et montrer qu’on existe. Créer pour être ensemble.

Donnez-leur les moyens de résister,
donnez-nous les moyens d’agir

“Créer pour dire que demain,
peut-être, sera meilleur.”

Augustin Trapenard, journaliste et parrain de l’association

5 000 enfants vivent dans la rue à Bujumbura, la capitale du Burundi

Dans le quartier de Buterere, les ateliers de poésie organisés dans notre bibliothèque Ideas Box leur donnent l’occasion de témoigner de leur quotidien, de dire leurs espoirs et leurs rêves. À travers son poème intitulé “Oh Dieu”, Bernadette, 13 ans, raconte les souffrances de la rue.

En plus de pallier les ruptures de scolarisation, nos bibliothèques Ideas Box permettent aux enfants des rues de s’exprimer librement, d’être valorisés et de reprendre confiance en eux.

À Paris, un nouveau centre expérimental pour améliorer l’intégration de 200 personnes réfugiées

Le centre expérimental Poniatowski, géré par l’association Aurore, héberge des hommes réfugiés en provenance d’Afghanistan et du Soudan. En fin de journée, la plupart d’entre eux rejoignent notre bibliothèque Ideas Box pour apprendre le français, jouer aux jeux vidéo et participer à des ateliers artistiques. Leurs dessins racontent l’exil, les souvenirs d’enfance et l’espérance.

Nos bibliothèques Ideas Box facilitent les rencontres entre les résidents, encouragent l’estime de soi et leur donnent les moyens de s’intégrer dans la société.

860 000 réfugiés rohingyas vivent dans le camp de Kutupalong au Bangladesh

Dans le cadre d’un atelier organisé dans notre bibliothèque Ideas Box, une quinzaine d’adolescents ont recueilli des contes traditionnels auprès de leurs familles. Ces histoires ont ensuite été dessinées, mises en mouvement et partagées dans plusieurs campements auprès des petits et des grands. L’histoire du Garçon et du Tigre révèle pourquoi les blessures de l’âme guérissent moins vite que celles causées sur le corps.

L’espace sécurisé de l’Ideas Box permet aux réfugiés de surmonter leurs traumatismes, de valoriser leur patrimoine culturel et de sauvegarder la mémoire rohingya.

90% des personnes sans-abri estiment que leurs premiers besoins sont le contact et l’écoute

Chaque hiver, plusieurs gymnases de la ville de Paris accueillent des personnes sans domicile. Le soir, une grande partie d’entre elles se retrouvent dans notre bibliothèque Ideas Box pour s’évader, jouer et participer à des ateliers d’écriture. Dans les “cadavres exquis” réalisés l’hiver dernier, se côtoient les écureuils sauvages, les cœurs de pierre et la blancheur écarlate de la neige.

Cette parenthèse culturelle permet aux hébergés de se rencontrer, de rompre avec l’isolement et d’oublier un instant les difficultés de la rue.

 La culture doit être un droit fondamental ! 
 Aidez-nous à agir 

Un don de 75 €

soit 25,50 € après déduction fiscale

Organiser un atelier de théâtre dans un camp de réfugiés
pour favoriser l’expression de soi

Un don de 150 €

soit 51 € après déduction fiscale

Permettre à des personnes sans-abri de participer à trois ateliers de poésie pour rompre l’isolement

Un don de 300 €

soit 102 € après déduction fiscale

Former des adolescents des quartiers prioritaires à la réalisation d’un film pour reprendre confiance en eux

BÉNÉFICIEZ D'UNE RÉDUCTION
FISCALE DE 66 %

Comment sera utilisé mon don ?

En 2020, 87 % des ressources de Bibliothèques Sans Frontières ont été utilisées pour ses missions sociales. 6 % pour la recherche de fonds et 7 % pour le fonctionnement.

Conformément aux dispositions de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès de modifications, rectification et suppression des informations vous concernant auprès de Bibliothèques Sans Frontières.

Qu'est-ce que la réduction fiscale ?

En faisant un don à BSF (association loi 1901 d’intérêt général) et en le déclarant, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % du montant de votre don (dans la limite de 20 % du revenu imposable de l’année de l’acte de don). Ainsi, un don de 50 € vous revient en fait à 17 €, à condition d’être imposable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer