Programme Legal Litteracy
Projets - 8 août 2019

États-Unis : pour un accès simplifié aux droits des personnes vulnérables !

En 2017 aux États-Unis, Libraries Without Borders a lancé l’initiative Legal Literacy, un programme de sensibilisation permettant d’accompagner les personnes vulnérables dans leurs démarches juridiques, dans les écoles, les centres communautaires ou encore les églises. En partenariat avec des bibliothèques et des associations, notre équipe américaine a rassemblé, simplifié et mis à disposition des ressources juridiques en fonction des besoins et des préoccupations des différentes communautés. Retour sur ce programme et son évolution avec Adam Echelman, Directeur de Libraries Without Borders.

Les États-Unis comptent le plus grand nombre d’immigrés au monde : 46 millions. Parmi eux, beaucoup n’ont pas les compétences, les connaissances ou les ressources nécessaires pour comprendre leurs droits, du logement à la santé. En cause, un système juridique complexe où la plupart des démarches sont aujourd’hui numériques. Face à ce constat, nous nous sommes entourés de différents partenaires associatifs, traducteurs et bibliothécaires – comme la Providence Community Library dans le Rhode Island, le John Jay College of Criminal Justice à New York et l’Asian Pacific American Legal Resource Center à Washington, D.C. – pour former des bénévoles à l’accompagnement juridique de ces communautés, en allant au plus près de là où elles se trouvent, dans les écoles et les églises de Washington, D.C. La réponse a été immédiate :

« Dans le cadre de notre travail sur l’Eastern Shore, nous avons formé plusieurs membres des églises locales à la recherche d’informations juridiques en ligne afin qu’ils puissent les partager avec leurs communautés. Chaque jour après l’église, nous avons également mis en place des cours d’initiation au numérique. Très rapidement, nous avons réussi à toucher une soixantaine de personnes, parmi lesquelles quarante ont ensuite contacté un avocat pour faire valoir leurs droits devant la justice. Depuis, l’Église travaille avec plusieurs associations catholiques, dont les services juridiques apportent gracieusement leur aide, tant en matière d’information que de conseil. » se réjouit Adam.

En plus des documents PDF sélectionnés, nous avons également réalisé plusieurs vidéos intitulées Know your rights. Un conseil consultatif se réunit régulièrement pour vérifier l’exactitude, la fiabilité et l’évolution des contenus, en fonction notamment des spécificités juridiques de chaque État. Notre objectif ? Investir d’autres lieux, comme les marchés aux puces ou les logements sociaux pour toucher le plus grand nombre de personnes possible. L’enjeu ? Répondre aux besoins spécifiques des personnes, dans leur langue maternelle par exemple.

« Comprendre ses droits n’est pas simple et ne devrait pas être entravé par un jargon juridique complexe, d’autant plus lorsque ce n’est pas votre langue maternelle. C’est pourquoi notre objectif n’est donc pas seulement d’offrir l’aide nécessaire pour que chacun comprenne les lois, mais surtout de nous assurer que tout le monde ait un accès équitable à l’information qu’il recherche. Il ne suffit donc pas seulement de mieux comprendre mais surtout de mieux maîtriser pour mieux se battre et obtenir justice. » souligne Adam.

Depuis deux ans, le projet pilote Legal Literacy a touché plus de huit-cents personnes. Suite à son succès, nous envisageons d’étendre le programme dans plusieurs villes des États-Unis, en nous entourant et en formant toujours plus de bénévoles, notamment le personnel des bibliothèques publiques, dont les fonds documentaires ne feraient que renforcer les contenus déjà existants.

Soulignons enfin que les ressources créées et sélectionnées spécifiquement pour ce projet sont également disponibles dans les laveries automatiques – que nous avons transformées en bibliothèques – de Baltimore, Detroit, Minneapolis-St. Paul et San Antonio, dans le cadre du programme Wash & Learn. Cette initiative permet notamment aux habitants des quartiers défavorisés, aux revenus peu élevés, d’accéder à un certain nombre de livres et de ressources numériques – cours en ligne, ebooks, vidéos – en équipant les laveries d’ordinateurs portables, d’ouvrages et de tablettes.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à regarder cette vidéo !

À LIRE AUSSI

“Grâce à l’Ideas Box, je suis parmi les meilleurs élèves de la classe”

Projets - 11 décembre 2018
Atelier photo en Colombie

Colombie : une Ideas Box auprès des réfugiés vénézuéliens

Projets - 1 juillet 2019

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer