Projets - 6 août 2020

Urgence éducative : des vacances solidaires à Marseille

À Marseille, nous agissons depuis trois ans pour favoriser l’accès à l’éducation et à la culture des habitants dans les quartiers populaires, les centres sociaux et les parcs. Grâce à nos partenaires l’ACELEM et la ville de Marseille, des ateliers de lecture et d’écriture sont organisés chaque jour au sein de deux Ideas Box pour faire “vivre le livre” auprès de celles et ceux qui en sont le plus éloignés et lutter contre les inégalités sociales.

Face à l’urgence éducative et culturelle dans les quartiers Nord, accentuée par l’épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement, nous avons inauguré le mois dernier une nouvelle et troisième Ideas Box au pied de la tour Massalia, dans le quartier Campagne Larousse. Tout l’été, médiateurs et éducateurs y animent des activités pour que les enfants et adolescents puissent se distraire et continuer d’apprendre pendant les vacances scolaires.

« Un programme massif de vacances solidaires doit être pensé qui respecte les consignes sanitaires, afin que pendant l’été, des jeunes privé·e·s de vacances pour raisons économiques, puissent bénéficier d’un accompagnement sportif, ludique mais aussi pédagogique pour celles et ceux qui auront besoin d’un rattrapage. »
Extrait de la tribune « Déconfinement : l’urgence éducative » – 8 mai 2020, Libération.

Le 8 mai, Patrick Weil, Président fondateur de Bibliothèques Sans Frontières, co-signait une tribune dans Libération sur l’urgence éducative dans les quartiers populaires en France. Ce dernier appelait notamment l’État à soutenir et organiser des “colonies de vacances éducatives” pour les enfants et adolescents en décrochage scolaire issus des familles les plus vulnérables.

Deux mois plus tard, le 15 juillet à Marseille, Patrick Weil inaugure avec notre parrain Augustin Trapenard l’Ideas Box « Urgence Éducative » dans le quartier Campagne Larousse. Financée par le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), cette Ideas Box sera animée pendant deux mois par des médiateurs de l’ACELEM dans les quartiers prioritaires alentour, principalement à destination des jeunes de 6 à 16 ans.

« L’épidémie a beaucoup accentué les inégalités, plus encore dans ces quartiers. Pour beaucoup d’enfants, l’éducation à distance et l’enfermement ont été très difficiles, ils ne disposaient pas toujours du matériel nécessaire pour se connecter à Internet. Cette deuxième Ideas Box arrive à point nommé. Ici, ils trouvent de tout : des livres, des ordinateurs, des tablettes, des jeux de société et des caméras. Tout cela s’est fait en seulement un mois et demi, nous avons sélectionné les contenus de cette médiathèque avec les équipes de BSF !

La plupart des enfants ne partiront pas en vacances cet été, c’est pourquoi nos équipes seront présentes au pied des immeubles cinq fois par semaine. On ne travaille pas à la place de l’Éducation nationale, mais en parallèle. Comme un relais ! » explique Haffie, responsable du Pôle « Actions hors les murs » de l’ACELEM.

Cet après-midi-là, plusieurs familles sont descendues pour assister à l’inauguration. D’autres jettent un œil depuis leur balcon de la tour Massalia. Sous un arbre à l’abri du soleil (mais pas du mistral), un animateur de l’ACELEM conte « La princesse, le dragon et le chevalier intrépide » de Geoffroy de Pennart à un groupe de jeunes filles. Rapidement, ils sont une trentaine d’enfants et adolescents au sein de l’Ideas Box à jouer sur les tablettes ou aux dames et à dessiner. Parmi eux, Kylian, 11 ans, peint une tornade. Sa grand-mère vit dans l’immeuble F5 au huitième étage.

« Le confinement, ça m’a soûlé. J’aime bien quand il y a du mouvement. Je n’aime pas rester sur place et regarder. Moi je veux faire et apprendre aussi. Des fois, dans des livres, j’apprends des trucs que j’connais même pas. » raconte-il à Augustin.

Le défi des quartiers populaires

Malgré les ambitions affichées dans le cadre du plan de lecture publique de 2015, le réseau de lecture publique de la ville de Marseille souffre toujours d’un manque criant d’effectifs et de moyens. C’est pourquoi les actions de l’ACELEM sont essentielles.

Depuis 1995, l’association agit principalement dans les quartiers Nord et Est de la ville pour sensibiliser les habitants à l’importance de la lecture et de l’écriture. Avec ses huit espaces lecture, structures de proximité installées dans différents quartiers de la ville, d’Air Bel à la Valbarelle, elle offre des points ressources pour les associations partenaires et les habitants au quotidien : prêts de livres, consultation de la presse, ateliers multimédia et animations.

Des actions hors les murs sont aussi régulièrement menées en direction des écoles, des lycées, des EHPAD et des centres sociaux. Actions dans lesquelles s’inscrit notamment l’Ideas Box depuis trois ans, financée par la Fondation Cultura. Deux à trois fois par semaine, les animateurs de l’ACELEM – formés par nos équipes – déclinent autour du livre plusieurs activités au pied des immeubles et dans les parcs.

« Dans une structure, il y a des murs et des règles liées à l’établissement. Avec l’Ideas Box, nous sommes dans la rue. On se fond dans le décor et la vie de quartier telle qu’elle se déroule. Tous les jours, c’est un climat social et météorologique différent. Sans murs, les rencontres sont plus spontanées, franches et paradoxalement plus intimistes également, propices à la confidence. Les frontières se cassent. L’espace d’un après-midi, nous créons un lieu temporaire, ouvert, un petit village où les enfants viennent ou ne sont jamais très loin. Ils jouent et s’amusent à l’extérieur : une pulsion de vie dans le quartier ! » explique Delphine, animatrice de l’Ideas Box.

« L’Ideas Box permet de créer un pont, une dynamique culturelle et du lien social entre les gens. Elle est un espace de rencontres dans le quartier et nous permet de faire découvrir aux jeunes autre chose que leur quotidien. Ils ne sont pas à l’école : nous ne sommes pas dans un rapport au savoir qui va être noté, évalué et classé. Chacun peut s’exprimer et apprendre comme il le souhaite. On est simplement dans le partage de connaissances. C’est un échange culturel, nous sommes sur un pied d’égalité. » poursuit Nicolas, animateur également.

Tout l’été, enfin, des bibliothécaires animent des activités autour du livre au sein de l’Ideas Box de la ville de Marseille. Notamment dans le parc de la Maison Blanche, dans le 9ème arrondissement. Chaque jour, ce sont près d’une cinquantaine d’enfants qui profitent des ressources de la médiathèque mobile.

« En temps de COVID, mieux vaut être à l’extérieur qu’enfermés dans les centres sociaux. Notre mission est essentielle : aller dans les parcs est l’un des meilleurs moyens pour approcher les familles. C’est aussi une bonne manière pour se préserver et préserver chacun des risques du virus. Toute la journée, nous proposons des ateliers aux enfants des centres aérés mais également aux familles de passage.

L’Ideas Box nous permet de recréer un espace médiathèque dans des lieux parfois insolites. Elle est un bon outil en tant de Covid. Mon expression est un peu vieillotte : ‘si tu ne vas pas à la bibliothèque, la bibliothèque va à toi.' » conclut Carole, responsable du service Hors les murs de la ville de Marseille.

Depuis 2007, Bibliothèques Sans Frontières agit sans relâche pour favoriser l’accès à l’information auprès de celles et ceux qui en sont privés – des camps de réfugiés au Bangladesh aux territoires ruraux en France – et faire du droit à la culture un droit fondamental de l’être humain. En treize ans, l’association a touché plus de six millions de personnes dans cinquante pays.

À LIRE AUSSI

L’AFD A EXPOSÉ L’IDEAS BOX PENDANT SA SEMAINE DU RÉSEAU

Evènements - 8 janvier 2016
Photo de l'équipe de BSF avec Patrick Kanner

GRAND PRIX DU JURY DU GOOGLE IMPACT CHALLENGE

Médias - 9 octobre 2015

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer