Photo d'une jeune fille chantant lors de l'atelier hip-hop en Jordanie
Projets - 21 juin 2017

#Wameed4Refugees : l’étincelle hip-hop pour les jeunes réfugiés

Nous souhaitons donner aux jeunes réfugiés les moyens d’exprimer leurs peurs, leurs espoirs, de raconter leur histoire, en musique, grâce à un atelier de hip-hop.

Des Ideas Box au service des réfugiés au Moyen-Orient

Plus de 5 millions de Syriens ont fui leur pays et la guerre qui le ravage depuis six ans. Près de la moitié d’entre eux ont moins de 18 ans. Après les atrocités, comment ces enfants peuvent-ils retrouver l’espoir et se construire un futur ?

Nous œuvrons avec eux au quotidien avec six Ideas Box déployées au Moyen-Orient, pour qu’ils puissent continuer à grandir, s’instruire, jouer, échanger, rêver.

Un premier atelier de hip-hop réussi

En février dernier, notre Ideas Box installée à Amman en Jordanie a accueilli un atelier de hip-hop pour 56 enfants syriens et irakiens habitant le quartier défavorisé de Hashmi.

Pendant deux semaines, ils ont été formés à l’écriture, à la technique du rap, du hip-hop, à l’utilisation du matériel d’enregistrement et au tournage de vidéos.

Ce projet intitulé « Wameed » (étincelle) leur a permis d’exprimer par la musique ce qu’ils avaient vécu (la guerre et les violences) mais aussi leur quotidien fait d’amitié et de galères, ainsi que leurs souhaits pour l’avenir.

 

Crédits vidéo : © Manon De Soos & Adrian Bernard

De nombreux autres enfants réfugiés pourraient bénéficier de nos ateliers de hip-hop. Aidez-nous à créer une nouvelle étincelle !
Faites un don d’au moins 35€ et recevez un vinyle avec les compositions musicales du premier atelier.

En quoi consistera l’atelier de hip-hop ?

L’atelier de hip-hop réunira les enfants et les jeunes d’un lieu où nous déployons l’Ideas Box (camp de réfugiés, centre socio-culturel en ville) pour leur apprendre la technique du rap, à composer des textes et à les rapper, comme ils le souhaitent.

Un rappeur animateur les accompagnera au fil des étapes :

  • dans leur réflexion quant aux sujets sur lesquels ils souhaitent s’exprimer,
  • dans la rédaction de leurs textes,
  • dans l’acquisition de la technique du rap,
  • dans le rap de leur composition,
  • dans l’utilisation du matériel d’enregistrement,
  • dans la mise en scène lors d’une représentation.
Photo d'un rappeur animant l'atelier hip-hop en Jordanie

A quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer l’ensemble des activités de l’atelier de hip-hop.

  • Avec 5000€, nous pourrons financer le déplacement du rappeur animateur auprès des jeunes réfugiés et le rémunérer, nous pourrons aussi financer le transport du matériel nécessaire (les micros, les casques, le piano synthétiseur, les enceintes et le matériel d’enregistrement) sur place,
  • Avec 6000€, nous pourrons financer l’enregistrement des compositions des réfugiés sur des vinyles pour les diffuser,
  • Avec 7000€, nous pourrons financer la réalisation d’une vidéo pour que leurs voix et leurs visages soient portés à travers le monde via les réseaux sociaux,
  • Avec 9000€, nous pourrons financer l’organisation d’une représentation lors de laquelle les jeunes et enfants pourront rapper leurs textes devant un public, devant leurs proches.

 

A LIRE AUSSI

Photo de jeunes qui jouent sur l'Ideas Box

À Calais, l’Ideas Box réinterroge le métier de bibliothécaire

Projets - 10 janvier 2018

Burundi : l’Ideas Box a six ans !

Projets - 4 mars 2020

Illettrisme : une colo apprenante pour préparer la rentrée !

Projets - 28 août 2020
Photo de Jeremy Lachal ouvrant la 2ème journée Ideas Box France

Deuxième journée d’étude Ideas Box France

Evènements - 6 septembre 2017