Projets - 27 mai 2020

Les Voyageurs du Numérique deviennent européens !

En 2020, Bibliothèques Sans Frontières s’associe à cinq autres associations – BSF Belgique, Fundacja Rozwoju Społeczeństwa Informacyjnego, Koninklijke Bibliotheek, Public Libraries 2030 et Suomen kirjastoseura -, pour enrichir et essaimer les contenus des Voyageurs du Numérique dans plusieurs réseaux nationaux de bibliothèques en Europe. Prochainement disponibles sur une plateforme en ligne, ces ressources pourront bénéficier à près de 50.000 personnes exclues du numérique dans plusieurs pays de l’Union Européenne, dont la France, la Belgique, la Finlande, les Pays-Bas et la Pologne.

Retour sur les Voyageurs du Numérique avec Samantha, responsable des formations du programme en France, et Tiana, l’une des coordinatrices des Digital Travellers au sein de Public Libraries 2030.

Dans un monde toujours plus connecté où la place du numérique dans la vie sociale et professionnelle et la digitalisation de la relation entre usagers et administrations ne cessent d’augmenter, l’illectronisme creuse sans cesse les inégalités sociales.

Internet est devenu non seulement un espace de diffusion de l’information mais également un lieu de communication et de débat public. Aujourd’hui, et notamment face à la crise du Covid-19, ne pas en maîtriser les usages élémentaires et les mécanismes sous-jacents ne fait qu’isoler les personnes les plus vulnérables, notamment dans les territoires ruraux où 19% des foyers n’ont pas de connexion internet. Trouver alors la bonne formation, le bon travail ou la bonne information peut être une vraie difficulté, voire impossible si l’on n’est pas bien entouré.

« En France, l’exclusion numérique touche 13 millions de personnes. Bien que de nombreux acteurs œuvrent pour la démocratisation des usages du numérique pour accompagner les publics les plus vulnérables vers l’inclusion, les études montrent qu’à ce jour 40% des Français ne sont pas complètement autonomes dans leurs usages numériques.

Le manque de ressources sur les sujets liés au numérique est également criant et très souvent souligné : les structures de proximité ne sont pas suffisamment armées pour répondre de manière efficace aux besoins des citoyens. » explique Samantha.

C’est pourquoi nous avons créé en 2014 le programme Les Voyageurs du Numérique, un mouvement national de citoyens qui s’efforce d’initier le plus grand nombre au numérique, depuis la maîtrise des outils de base à la formation et à la programmation informatique.

Comment utiliser son ordinateur, créer une adresse mail, sécuriser ses données personnelles et détecter les fake news ? Pour cela, nous formons et accompagnons les bibliothécaires, éducateurs, professeurs, salariés d’entreprise, les animateurs ainsi que des bénévoles à la médiation numérique, afin qu’ils donnent aux publics les plus éloignés les moyens d’être des citoyens actifs et avertis, capables de faire entendre leur voix et de participer pleinement à la démocratie.

« Nous aidons le grand public à acquérir les compétences informatiques de base et à maîtriser les outils numériques du quotidien. Pour ce faire, nous avons constitué une grande bibliothèque de ressources en ligne – autour de trois piliers : le numérique pour tous, la citoyenneté numérique, la programmation, bidouille et nouveautés technologiques – pour accompagner les aidants numériques à la médiation auprès de leurs publics. » ajoute Samantha.

De juillet 2018 à septembre 2019, grâce au soutien de la Fondation d’entreprise FDJ, les Voyageurs du Numérique ont ouvert les portes de cette grande bibliothèque lors de leur Tour de France, des fêtes de quartier aux places du village, des cafés aux médiathèques municipales. Ils ont ainsi proposé aux bibliothécaires et aux animateurs des ateliers pédagogiques adaptés aux besoins et aux questions de leur public. Après plus d’un an sur les routes, 57 étapes et 30 000 personnes formées, ils ont bouclé leur Tour de France au Pré Saint-Gervais.

En 2019, les Voyageurs du Numérique ont aussi fait partie des douze lauréats du Fonds pour le Civisme en Ligne, lancé par Facebook, qui soutient des projets contre le harcèlement, les discours de haine et pour l’esprit critique. Grâce à celui-ci, quatre hackathons ont été organisés en France pour créer des outils et lutter contre le cyberharcèlement. Des parcours e-learning et des contenus sur l’identité numérique, le cyberharcèlement, les fake news et l’éducation aux médias ont également été créés. Grâce au financement du Ministère de la Culture, en 2020, nous allons également co-créer de nouveaux contenus autour de l’inclusion et de la créativité numérique.

Avec l’association Familles Rurales, qui a remporté en 2019 le 3ème Prix du Jury du Google Impact Challenge, les Voyageurs du Numérique vont également former des aidants numériques et appuyer au développement de cent points de médiation numérique pour reconnecter 200 000 habitants des territoires ruraux, partout en France, les accompagner dans leurs démarches en ligne pour qu’ils deviennent autonomes dans leurs usages du numérique. Un parcours e-learning ainsi qu’un guide seront également disponibles.

Face au succès de ce programme et avec l’aide financière de l’Union Européenne, nous nous sommes associés à cinq autres associations pour qu’il devienne européen : BSF Belgique, Fundacja Rozwoju Społeczeństwa Informacyjnego, Koninklijke Bibliotheek, Public Libraries 2030 et Suomen kirjastoseura. Notre objectif ? Enrichir les ressources des Voyageurs du Numérique en ajoutant celles de nos partenaires et essaimer l’ensemble de ces contenus dans les grands réseaux nationaux de bibliothèques en Europe.

Prochainement disponibles sur une plateforme en ligne, ces ressources pourront bénéficier à près de 50 000 personnes exclues du numérique dans plusieurs pays européens, dont la France, la Belgique, la Finlande, les Pays-Bas et la Pologne.

« À la façon des Voyageurs du Numérique, nous allons former des bibliothécaires volontaires à l’utilisation de ces contenus. À charge pour eux de se les approprier afin d’organiser des ateliers de formation et d’accompagner au mieux leurs publics, en fonction de leurs besoins.

Le projet continue d’avancer. La crise du Covid-19 n’a pas impacté la phase de recherche des ressources numériques et des fiches d’activités. La formation des bibliothécaires, quant à elle, est prévue – nous l’espérons – en septembre. Nous attendons encore également la réouverture de certaines bibliothèques.

On souhaite que le projet vive au-delà de sa phase pilote et qu’à terme, un nombre croissant de bibliothèques rejoignent le programme, partout en Europe. » conclut Tiana, notre partenaire de Public Libraries 2030.

Depuis 2007, Bibliothèques Sans Frontières agit sans relâche pour porter la connaissance à celles et ceux qui en sont privés – des camps de réfugiés au Bangladesh aux territoires ruraux en France – et faire du droit à la culture un droit fondamental de l’être humain. En treize ans, l’association a touché plus de six millions de personnes dans cinquante pays.

À LIRE AUSSI

INAUGURATION DE LA PREMIÈRE IDEAS BOX EN FRANCE

Evènements - 15 avril 2015
Picture of Allister Chnag presenting the Ideas Box in Detroit

L’IDEASBOX À DÉTROIT POUR UN MOIS

Projets - 2 décembre 2015

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer