Projets - 29 septembre 2022

La Réunion : l’Ideas Box met à l’honneur les cultures de l’océan Indien

À la Réunion, Bibliothèques Sans Frontières et la Croix-Rouge française (CRf) déploient depuis un an une Ideas Box dans plusieurs quartiers populaires et des structures d’accueil et d’hébergement, principalement de Saint-Denis, chef-lieu de l’île. Les équipes de la CRf proposent aux habitants des activités ludiques et pédagogiques pour valoriser les cultures locales et encourager la création et l’expression personnelle. Elles veillent particulièrement à adapter leurs actions pour inclure celles et ceux qu’il est parfois difficile d’atteindre, notamment les personnes en situation d’illettrisme.

Rencontre avec Siegrid Duranthon, coordinatrice du projet à BSF, et Ingrid Varon, animatrice socioculturelle en charge de l’Ideas Box au sein de la CRf.

Selon la Préfecture, 23% de la population réunionnaise est en situation d’illettrisme. Face à ce constat, BSF et la CRf se sont associées pour répondre à l’urgence éducative en déployant une Ideas Box dans plusieurs quartiers populaires de Saint-Denis : Vauban, les Camélias et la Chaumière. Animée par la poétesse et médiatrice culturelle de la CRf, Ingrid Varon, et deux volontaires en service civique, la médiathèque mobile souhaite démocratiser l’univers de l’écrit, créer et renforcer le lien social entre les habitants, les différentes communautés, tout en valorisant les cultures locales.

« Au carrefour de l’Afrique et de l’Asie, la Réunion est une terre de brassage et d’immigration. Les habitants y sont à la fois créoles, métropolitains, de Madagascar, de Mayotte, des Comores, d’Inde ou encore du Sri Lanka. Plusieurs langues sont parlées : le français, le créole, le shimaoré, le shikomori, le malgache… Pour entrer en contact avec chacun d’eux, l’Ideas Box devait être multilingue et multiculturelle. » Siegrid Duranthon, coordinatrice du projet à BSF.

Pour cela, BSF a travaillé avec des acteurs du monde du livre et de la culture de l’île et sélectionné en plusieurs langues des livres jeunesse, des bandes dessinées, des romans, des films et des jeux traditionnels. De nombreux contenus de l’Ideas Box portent sur la Réunion, son histoire, son patrimoine, sa cuisine, ses musiques et danses traditionnelles, ses paysages – et de manière générale sur l’océan Indien.

Pour n’exclure personne, notamment celles et ceux en situation d’illettrisme ou analphabètes, une attention particulière a été portée par nos équipes sur l’accessibilité des contenus : des livres d’images, des bandes dessinées sans texte, des documentaires photographiques ont aussi été sélectionnés.

« Nous voulions créer un espace accessible à tous, accueillant et inclusif, que l’on soit lecteurs, peu ou pas du tout. Ici, ni la langue ni l’écrit ne doivent être des freins. La lecture doit être associée au plaisir. Avec la Croix-Rouge, notre objectif est d’”aller vers”. Il faut être mobile, créer des ponts entre les communautés locales. » Siegrid Duranthon.

« Pour beaucoup, le livre n’est pas une habitude. C’est pourquoi il faut susciter leur curiosité, leur donner envie de se poser un moment, de feuilleter, de toucher du doigt même et surtout de revenir. De nombreux ouvrages portent par exemple sur la vie pratique, plus faciles à s’approprier : la cuisine, le bricolage, la santé, le jardinage ou la randonnée. L’important, c’est qu’ils se sentent reconnus, à leur place dans cette bibliothèque. Pour gagner leur confiance et que chacun se sente bien accueilli, j’ai appris quelques mots clefs dans plusieurs langues. » Ingrid Varon, animatrice socioculturelle de la CRf à la Réunion.

Au pied des immeubles, dans les centres de loisirs, les structures d’hébergement ou encore les maisons de quartier, les équipes de la CRf déploient l’Ideas Box en partenariat avec les acteurs locaux. Ingrid se souvient notamment d’un atelier organisé à l’Académie des Camélias, un centre socio-culturel où six jeunes ont pu découvrir le beatmaking.

« Pendant quatre mois, les jeunes ont écrit un texte, travaillé le non-verbal et l’articulation puis enregistrer un titre, un ‘fonnkèr’, que l’on pourrait traduire par ‘poésie créole’, un art oral comme le slam, qui vient du ‘fond du cœur’… du ‘fonnkèr’ lorsqu’on le dit rapidement. » Ingrid Varon.

Lors d’un autre déploiement de l’Ideas Box, les habitants ont réalisé une fresque collaborative sur les îles de l’océan Indien.

« La fresque est avant tout un prétexte pour qu’ils puissent échanger sur leurs histoires de vie, leurs souvenirs d’enfance et leurs voyages. Si tous ne se comprenaient pas bien, le dessin a permis de faire tomber ces barrières. En complétant la fresque, ils pouvaient se découvrir. Et surtout, ceux qui ne voyagent pas pouvaient alors voyager dans l’imaginaire. » Ingrid Varon.

Et parfois, « des moments hors du temps ».

« Lors du festival ‘Partir en livre’ à Saint-Paul, dit ‘Zistoir en vavang’, une femme originaire de Tuléar, à Madagascar, qui vit à la Réunion depuis plusieurs années feuilletait par hasard la bande dessinée ‘Sous le tamarinier de Betioky’ de Geneviève Marot. Très vite, elle s’est rendu compte qu’elle racontait l’histoire de son oncle, l’accordéoniste Jean Piso. Elle a alors pris un stylo, dédicacé et raconté ses souvenirs avec lui sur l’une des premières pages blanches de l’ouvrage. » Ingrid Varon.

Deux ans après son arrivée sur l’île, l’Ideas Box accueille tous types de publics et de nationalités : personnes âgées, jeunes déscolarisés, habitants de quartier et migrants nouvellement arrivés.

« L’océan Indien est mobile, toutes les générations et les cultures se croisent à la Réunion. Chaque habitant, chaque migrant, amène avec lui son histoire, c’est foisonnant ! Grâce aux livres et aux musiques, ils sont en lien. Ce lien qui a tendance à être oublié par une partie de la population. Par exemple, les Comoriens ne sont pas toujours bien acceptés par la population locale. Dans certains quartiers, le maillage interculturel s’est fait, facilité par l’interreligieux, dans d’autres quartiers c’est plus difficile. Le fameux ‘vivre ensemble réunionnais’ se perd parfois, c’est une utopie, le souvenir d’un temps lointain, l’élan du cœur. C’est pourquoi notre action est essentielle ! » Ingrid Varon.

Jusqu’ici, la Croix-Rouge française a travaillé en partenariat avec une vingtaine de structures locales. Plus de 1 000 personnes ont déjà bénéficié des actions de l’Ideas Box à la Réunion.

Bibliothèques Sans Frontières renforce le pouvoir d’agir des populations vulnérables en leur facilitant l’accès à l’éducation, à la culture et à l’information. En France et dans plus de 30 pays, l’association crée des espaces culturels et éducatifs innovants qui permettent aux personnes touchées par les crises et la précarité de s’instruire, de se divertir, de créer du lien et de construire leur avenir.

À LIRE AUSSI

Atelier tag à Nanterre

« En Afghanistan, j’avais tout ! »

Projets - 14 août 2019
Photo de l'Ideas Box à Marseille

4 ans de l’Ideas Box, 1 million de visiteurs dans le monde

Médias - 21 mars 2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer