Atelier de réalité augmentée
Projets - 23 août 2018

L’autre Tour de France

Loin du maillot jaune et du contre-la-montre, le Tour de France des Voyageurs du Numérique poursuit ses étapes en Nouvelle-Aquitaine ! Retour sur les premiers ateliers avec Salomé Hurel, animatrice de communauté des Voyageurs du Numérique.

« Depuis le 18 juillet, les Voyageurs du Numérique ont commencé leur Tour et roulent sur les routes de France. Ce Tour durera un an et visitera onze régions, passant par les grandes villes et les villages, les écoles et les bibliothèques, les forums et les fêtes de quartiers. Le grand départ a eu lieu à Bordeaux au lancement du Quai des Sports, événement festif et sportif mis en place par la ville. Dès le premier jour, 200 curieux de tous âges sont venus visiter l’Ideas Box des Voyageurs du Numérique.

L’occasion de faire découvrir pour la première fois les contenus de l’Ideas Box. On y découvre notamment des ouvrages pour parler du numérique autrement. Les parents attrapent une BD sur Alan Turing : l’homme qui a décrypté la machine Enigma fascine toujours autant. Les adolescents les plus farouches saisissent à pleines mains un livre expliquant comment réussir une vidéo Youtube. Les enfants plus scrupuleux feuillettent un livre illustré sur ‘internet en toute sécurité’.

Bruno, bénévole pour les Voyageurs du Numérique, anime un atelier sur les ordinateurs de l’Ideas Box. C’est du pixel art avec GleamCode. Un logiciel et un boîtier permettent, grâce à de la programmation par bloc, de créer des animations lumineuses : une étoile, un smiley.

650 personnes touchées, 25 manettes de makey makey créées, 60 litres d’eau consommés … Et encore beaucoup de kilomètres à parcourir !

A quelques pas de là, on découvre la réalité augmentée sous un autre jour. On connaissait les filtres Snapchat, on découvre désormais les cartes postales animées : en passant son portable au-dessus de la carte, soudainement des voitures roulent sur le London Bridge, sous le regard attentif de la reine d’Angleterre. Ce sont des animations créées par l’artiste Julie Stephen Chheng.

Le camion du Tour de France est pour le moment à Bordeaux, il repartira direction Riom puis Poitiers dans quelques jours. Après ce périple en Nouvelle-Aquitaine, il sillonnera, à partir d’octobre, le Grand Est, puis de janvier à mars la région Hauts-de-France et finira sa course en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les équipes à bord ont toujours la même volonté : faire disparaître les appréhensions liées au numérique, apprendre avec des outils ludiques et créatifs et réduire petit à petit la fracture numérique qui renforce les inégalités sociales. »

Salomé H.

Avec les Voyageurs du Numérique, Bibliothèques Sans Frontières souhaite promouvoir l’émergence d’un mouvement citoyen autour de la médiation numérique : permettre à chacun d’accompagner des publics éloignés du numérique dans la prise en main des outils et la compréhension de leurs enjeux.

Le programme contribue à renforcer la capacité d’agir de chacun en formant et en accompagnant les structures de proximité (bibliothèques, associations d’éducation populaire, centres socio-culturels) et les citoyens dans la mise en place d’activités numériques. Ces activités ont pour objectif de permettre aux individus de devenir acteurs, utilisateurs éclairés et conscients des enjeux du numérique.

Pour plus d’informations : www.voyageursdunumerique.fr

À LIRE AUSSI

Une Ideas Box pour les enfants des rues à Ziguinchor

Projets - 24 novembre 2017

Depuis deux ans, Futur Au Présent et Bibliothèques Sans Frontières travaillent ensemble pour l’insertion et l’accès à l’éducation des enfants et adolescent.e.s des rues, ou en situation de travail précoce, à Ziguinchor. Rencontre avec Seyni Diedhiou, qui travaille chez FAP depuis 2012. Auparavant éducateur spécialisé au Centre d'hébergement d'urgence, il s’occupait de l’accompagnement psychosocial des [...]

Burundi, 2019

Burundi : « La rue n’a pas toujours été ma maison »

Projets - 25 octobre 2019

Au Burundi, 400 000 enfants et adolescents n’ont pas accès à un enseignement de qualité, principalement les plus pauvres, ​les réfugiés et les déplacés. Parmi eux, 5 000 enfants sont en situation de rue. Cet automne, notre parrain Augustin Trapenard a rencontré pendant une semaine - dans les quartiers périphériques de Bujumbura - les jeunes [...]

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer