Des outils

La recherche et le développement d’outils innovants ont toujours été dans l’ADN de Bibliothèques Sans Frontières. Pour cela, nous nous engageons à utiliser autant que faire se peut des outils et contenus libres pour développer et mettre en oeuvre nos programmes et à participer le cas échéant à l’activité ou au développement des communautés créatrices desdits outils et contenus.

Des outils pour apporter la bibliothèque auprès des publics les plus vulnérables

Avec l’Ideas Box, médiathèque en kit qui permet d’agir dans des contextes d’intervention très différents, ou l’Ideas Cube, serveur autonome qui permet d’apporter Internet dans les zones déconnectées, BSF crée des bibliothèques là où elles ne sont pas.

Lorsqu’une catastrophe ou un conflit survient, l’aide se porte naturellement sur la nourriture, les soins, les abris et les vêtements. Une fois ces besoins vitaux assurés, il est essentiel de permettre aux populations touchées de se reconnecter avec le reste du monde, lutter contre l’ennui et entamer le processus de résilience pour préparer l’avenir. Depuis 2010 et notre action en Haïti, nous intervenons sur les terrains d’urgence humanitaire en militant pour une meilleure prise en compte des dimensions intellectuelles – information, éducation, culture – des populations en danger (lire notre campagne internationale L’Urgence de lire).

En prenant appui sur des outils innovants, comme l’Ideas Box ou l’Ideas Cube, nous créons avec nos partenaires des programmes de renforcement de l’éducation formelle et non-formelle, de protection et de renforcement des capacités des populations. De manière transversale, nous plaidons pour une approche centrée sur les besoins des populations desservies et leur participation dans la création des projets.

Les bibliothèques jouent un rôle fondamental pour l’égalité des droits : ce sont des lieux de découverte, de mixité sociale, de brassage culturel et d’émancipation. Elles sont le fondement même d’une société ouverte sur le monde et portent en elles la capacité d’imaginer le futur. Bibliothèques Sans Frontières travaille toujours en lien étroit avec les acteurs des territoires (associations, bibliothèques, collectivités) pour la mise en œuvre de programmes de renforcement de leur action en matière éducative et culturelle.

En créant des méthodologies et outils innovants, nous participons ainsi à réinventer les bibliothèques, aussi bien dans leur forme et leurs missions que dans la manière dont elles sont perçues et appropriées par les populations. En France, aux États-Unis ou encore au Sénégal, les projets mis en place avec les bibliothèques, les associations et les écoles, montrent le formidable levier que peuvent constituer des outils comme l’Ideas Box ou encore l’Ideas Cube pour rendre accessibles les bibliothèques et les projeter hors de leurs murs.

Exemples de projet

Depuis les années 1960, la Colombie fait face à un conflit armé, opposant notamment le gouvernement aux Forces armées révolutionnaires de Colombie, les FARC. En 2016, un accord de paix est finalement signé entre le gouvernement du Président Juan Manuel Santos – prix Nobel de la Paix – et les anciens combattants. Mettant alors fin à un demi-siècle de guerre civile ayant fait plus de 6,9 millions de déplacés, 266 396 morts et 60 630 disparus. Pour rendre l’accord effectif et combattre les inégalités ayant nourri le conflit, le gouvernement parie alors sur la culture comme élément central de la réconciliation nationale.

En partenariat avec la Bibliothèque Nationale de Colombie, vingt Ideas Box ont été installées dans des zones de démobilisation et de transition, où les guérilleros ont aujourd’hui déposé leurs armes pour réintégrer la société. En créant des espaces de rencontre, ces bibliothèques ont permis d’initier le processus de paix en encourageant les échanges et en restaurant la confiance entre les communautés affectées. 

Le district de Cox’s Bazar au Bangladesh a vu l’arrivée de près de 700 000 réfugiés rohingyas en 2017, une minorité musulmane discriminée au Myanmar depuis plusieurs décennies. La majorité de ces réfugiés se concentre aujourd’hui dans le camp de Kutupalong, une véritable ville avec ses abris en bois et en bambou, où le taux d’alphabétisation n’atteint pas les 40%.

En 2019, BSF a installé six Ideas Box et des Ideas Cube dans des camps de réfugiés rohingyas et communautés hôtes alentour afin de permettre l’accès à l’information et l’éducation. Plusieurs ateliers sont ainsi mis en place pour des enfants et adolescents rohingyas, comme la réalisation d’une carte interactive des différents services dans le camp ou le recueil d’histoires et de contes traditionnels rohingyas. Ces bibliothèques, physiques et numériques, donnent l’occasion aux réfugiés et aux populations locales de venir s’informer chaque jour, de se retrouver, de jouer, d’apprendre de nouvelles compétences et de pouvoir s’exprimer individuellement et collectivement.

Avec l’association Giriyuja, nous avons installé deux Ideas Box dans les quartiers de Buterere et de Kabondo, à Bujumbura, permettant à plus de 300 jeunes d’avoir accès chaque jour à des outils et des contenus d’apprentissage de qualité – sélectionnés par notre équipe, discutés en profondeur avec nos partenaires et bénéficiaires locaux – dans un lieu sécurisé.

En plus de permettre aux assistants psychosociaux d’identifier plus facilement les enfants les plus vulnérables pour mieux les accompagner vers une réinsertion scolaire et un traitement psychologique adapté, les Ideas Box sont également d’excellents outils de cohésion sociale. À la sortie des écoles alentour, en milieu d’après-midi, les élèves rejoignent les enfants des rues pour jouer sur les tablettes, regarder la télévision ou construire ensemble la plus grande tour de Kapla. D’un côté la réintégration au sein de la communauté, de l’autre la déconstruction des représentations et des méfiances.

Grâce à des médiateurs, dont certains sont d’anciens enfants des rues, des activités sont organisées chaque jour pour apprendre les mathématiques sur les tablettes, pour lire ou bien écrire. En 2019, grâce à l’Ideas Box de Buterere, 600 enfants et adolescents sont retournés à l’école.

Dans les Hauts-de-France, l’illettrisme concerne plus d’une personne sur dix. Pour lutter contre cette situation, l’association Mots et Merveilles accueille une Ideas Box depuis 2018 afin d’aller au contact des publics dans les territoires ruraux, principalement touchés par l’illettrisme.

Leurs actions : faire de la détection, de la prévention dès le plus jeune âge ainsi que de la sensibilisation auprès d’acteurs relais, comme les référents pôle emploi, les professeurs ou encore les médecins. Grâce à la mise en place d’ateliers artistiques, éducatifs et numériques, elle permet ainsi d’accompagner individuellement adultes et enfants vers toujours plus d’autonomie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer