Jordanie

Depuis 2015, Bibliothèques Sans Frontières collabore avec des organisations internationales, les autorités et associations jordaniennes pour déployer des Ideas Box dans différents lieux et contextes, afin de les adapter aux besoins des populations réfugiées et hôtes.

Nos actions

Depuis 2011, la guerre en Syrie a poussé plus de 700 000 personnes à se réfugier en Jordanie, dont un tiers sont des enfants en âge d’être scolarisés. La majorité de cette population réfugiée vit de manière précaire dans les zones urbaines, 20% habitent dans les camps. Leur arrivée a créé d’importantes pressions sur les services publics jordaniens, notamment au niveau de l’éducation. Les régions les plus habitées au Nord du pays, ont dû mettre en place un système de “double-session” permettant d’absorber la hausse du nombre d’élèves. L’accueil des syriens pose également un grand défi d’intégration communautaire, des enfants comme des adultes.

Depuis 2015, nous collaborons avec des organisations internationales et les autorités locales en Jordanie pour installer des Ideas Box dans différents lieux et contextes, et l’adapter aux besoins des populations réfugiées et hôtes.

Une première Ideas Box a été déployée en 2015 dans le camp de réfugiés syriens d’Azraq, où elle s’insère dans les activités psychosociales proposées par l’association CARE. Une autre Ideas Box a été déployée en 2016 dans le camp de Zaatari au sein d’un centre d’apprentissage du Norwegian Refugee Council.

En 2017, BSF et CARE ont par ailleurs collaboré à l’organisation par l’association Wameed d’un workshop de rap dans le cadre de l’Ideas Box. Une trentaine de jeunes filles et garçons ont été formés à la production de leur propre projet de hip-hop (textes, musique, clip vidéo).

Dans le centre communautaire de Nuhza, en banlieue d’Amman, une Ideas Box a également été installée en partenariat avec le Danish Refugee Council. Dans cet espace accessible à tous, aussi bien refugiés que populations hôtes, Bibliothèques Sans Frontières et son partenaire proposent des activités encourageant le développement personnel, l’apprentissage et le bien-être psychosocial des enfants. En outre, l’Ideas Box a permis de créer un espace sécurisé. Lors d’activités, les enfants ont par exemple réalisé un livre sur leur vie quotidienne. Cette opportunité, offerte par l’Ideas Box, de témoigner étant essentielle pour ces populations.

En 2017, BSF a collaboré avec le Musée des Enfants d’Amman. Une Ideas Box a accompagné une tournée nationale des animateurs du musée, afin de promouvoir l’éducation des enfants et adolescents dans les zones les plus reculées du pays.

En Jordanie, 80% des réfugiés vivent dans les zones urbaines et périurbaines du pays, loin des camps. C’est dans ce contexte que Bibliothèques Sans Frontières et Danish Refugee Council (DRC) ont oeuvré pour améliorer les services de protection proposés à ces populations extrêmement isolées, dans le sud du pays. D’août à novembre 2018, six Ideas Cube ont été installés autour de Ma’an et de Karak ; ils permettent de renforcer les activités proposées par les unités mobiles de protection de DRC, notamment en s’appuyant sur les applications éducatives et d’expression personnelle installées sur les tablettes. Selon l’équipe de DRC, l’arrivée des Ideas Cube n’a fait que renforcer l’engagement et la motivation des équipes et des participants aux ateliers organisés.

En 2018, BSF et l’ONG Jordanian Hashemite Fund for Human Development (JOHUD) se sont associées pour installer une Ideas Box dans le centre de Marka dans l’Est d’Amman. Ce centre d’éducation non-formelle, agréé par le Ministère de l’Education, accueille plus de 300 enfants et adolescents déscolarisés – dont une majorité de réfugiés urbains.

Chaque jour, ces élèves s’y retrouvent pour participer à des ateliers imaginés par notre équipe et des professeurs, qui permettent de renforcer les cours et les activités du centre. Depuis l’arrivée de la médiathèque mobile, notre équipe a formé plusieurs animateurs du centre et collaboré avec les enseignants, ainsi amenés à réfléchir à de nouvelles méthodes d’apprentissage. Utilisée non seulement par ces derniers qui en intègrent les outils et les ressources au sein de leurs cours, l’Ideas Box a également permis de mettre en place des « clubs » dont l’objet a été validé avec les jeunes – notamment un club scientifique et un autre consacré à l’écriture de bandes dessinées et aux films d’animation.

Début 2020, nous avons organisé avec la Fondation UEFA pour l’enfance le premier tournoi eSport dans le camp de réfugiés syriens de Zaatari, en Jordanie : la Refugees Esport Cup ! À vingt kilomètres de la frontière syrienne, ce camp compte aujourd’hui 70 000 réfugiés, dont près de 40 000 enfants et adolescents. Ce tournoi a réuni 146 joueurs et joueuses de 10 à 18 ans et permis aux participants de s’évader de leur quotidien mais aussi de tisser des liens, de nourrir des valeurs liées au sport et de développer des compétences interpersonnelles. Retransmis en direct sur grand écran, les matchs finaux ont rassemblé une centaine de jeunes et de parents dans le cinéma du camp.

Fin 2020, un deuxième tournoi est prévu dans le camp de réfugiés rohingyas de Kutupalong, au Bangladesh.

Le premier tournoi eSport dans le camp de Zaatari

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et mesurer les audiences de fréquentation de nos services. Pour plus d'informations et/ou vous opposer à ces cookies, cliquez ici.

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer